Jøkul

Les glaciers sont à l’origine des fjords bien connus de Norvège. Leurs descendants continuent encore aujourd’hui de façonner les paysages et d’arroser de leurs eaux de fonte les vallées en contre bas, colorant les rivières et les fjords d’un bleu émeraude.


Ces véritables géants endormis sont facilement identifiables par leur nom de famille « breen » ou « jøkul » en ancien norvégien qui signifie « glacier ».


On retrouve Briksdalsbreen tirant la langue vers son lac azuré.

Buarbreen nous laisse entrapercevoir sont visage dans un océan de glace.

Enfin, Nigardsbreen sculpte de ses eaux encore et toujours une vallée colorée.

Série de photographies numériques couleurs en poses longues.

Géants endormis certes, mais pas inactifs. Leurs lentes respirations entraînent les couches de glace dans un calme mouvement perpétuel qui contraste avec la vivacité fascinante des eaux tumultueuses qui en ressortent.


En photographie, ce rythme à deux vitesses apporte un temps de contemplation, traduit par une pose longue. La déambulation du glacier est suggérée et l’eau peut s’écouler librement.


Ces trois frères, tout aussi imposants qu’ils sont, perdent de leur force et de leur grandeur année après année. L’augmentation des températures due au changement climatique fait fondre rapidement leur couverture glacière. Il semble inévitable que nos géants reviennent
prématurément à leur forme liquide pour voyager à nouveau à travers les rivières et océans.